Une note positive pour terminer l’année !

Partagez cet article :
Écrit par Philippe Gauguier le 6 février 2017   |   116 vues0 commentaire

L’hôtellerie française, et francilienne en particulier, termine le mois de décembre avec une lueur d’espoir. Les taux de fréquentation sont à la hausse sur l’ensemble des catégories. L’hôtellerie de Luxe se démarque ce mois-ci, avec un RevPAR en progression de +13%, ceci grâce à une très bonne fréquentation des hôtels en Province (hors Côte d’Azur) et à Paris, respectivement +12% et +24% de taux d’occupation. En cumulé à fin décembre, c’est le segment Super-économique qui tire son épingle du jeu et termine l’année avec le seul RevPAR en progression, soit +0,2%.

L’année noire parisienne s’achève sur un léger mieux

Depuis le mois de novembre, les hôtels parisiens enregistrent des taux d’occupation en progression. Selon les exploitants, l’activité hôtelière reprend doucement, et l’année 2016 se conclut avec une lueur d’espoir, après de longs mois de disette. La fréquentation est en hausse sur toutes les catégories, et tout particulièrement, sur les segments Luxe et Haut de gamme. Malgré tout, et comme c’est le cas depuis le début de l’année, les prix moyens restent à la baisse au mois de décembre. Au cours de l’exercice, les hôteliers ont dû ajuster leur politique tarifaire à plusieurs reprises. Les réservations à la dernière minute ont été très importantes et les OTAs (online travel agencies) ont été fortement sollicitées par les hôteliers. Nuançons tout de même ces résultats presque positifs en nous rappelant que nous nous comparons à une période, décembre 2015, très durement impactée par les attentats du mois de novembre à Paris.

Des RevPAR à fin décembre en retrait sur la Côte d’Azur

L’hôtellerie française a subit cette année une crise sans répit et la Côte d’Azur a vécu un exercice difficile en 2016, essentiellement depuis les attentats de Nice en Juillet. Après un exercice 2015 exceptionnel, l’ensemble des catégories voient leurs résultats en retrait à fin décembre, malgré deux derniers mois plus équilibrés, mais qui pèsent peu au global de l’exercice. Les établissements d’entrée de gamme auront le plus souffert cette année, – 8% sur la catégorie Super-économique et -7% de RevPAR sur l’Economique à fin décembre 2016.

L’hôtellerie en Régions se distingue par son dynamisme

La Province clôture l’année avec de très bons résultats à fin décembre et des indicateurs positifs sur toutes les catégories. Ces résultats ont été portés par la double hausse de la fréquentation et des prix moyens. Le marché Luxe termine le mois de décembre et l’année 2016 avec la plus belle progression, soit +19% de RevPAR ce mois-ci et +10% en données cumulées.

hotel

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus

In Extenso publie chaque mois un observatoire statistique recensant les performances du marché hôtelier de plus de 2 500 hôtels pour une capacité théorique de plus de 195 000 chambres, soit un tiers du parc hôtelier français.

Si vous souhaitez recevoir chaque mois par mail le détail de l’étude « Performances hôtelières en France », cliquez ici.

A propos de l'expert

Philippe Gauguier

Philippe Gauguier
Responsable Conseil en Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Associé groupe In Extenso In Extenso TCH

Laisser un commentaire