PM’up

Partagez cet article :
Écrit par Jean-Louis Hébert le 15 novembre 2012   |   56 vues0 commentaire

Vous êtes

Une PME ou une association de l’économie sociale et solidaire implantée en Ile-de-France, indépendante, employant moins de 250 personnes, avec un chiffre d’affaires inférieur à 50M€ ou un total de bilan inférieur à 43M€.

Vous avez un projet de développement à fort potentiel de croissance et d’emploi dans l’un des secteurs d’activités suivants : 

  • Éco-activités : enjeux énergétiques ou mesure, prévention et réparation des pollutions environnementales
  • Santé et sciences de la vie
  • Technologies de l’information et de la communication
  • Transport et mobilité durable
  • Création, culture, loisirs
  • Création numérique et digitale
  • Hautes technologies
  • Mécanique, matériaux et performance industrielle
  • Solidarité et besoins sociétaux

Votre projet de développement vise à :

  • Diversifier votre activité, optimiser votre chaîne de valeur,
  • Conquérir de nouveaux marchés à l’international,
  • Mettre en œuvre une démarche de développement durable,
  • Et/ou dupliquer votre modèle économique,

Il est source d’emploi en Île-de-France. Il identifie des axes de développement et indique, au travers d’un plan d’action prévisionnel, les voies et moyens permettant l’atteinte d’objectifs de croissance clairement définis.

Les dépenses ci-dessous peuvent faire l’objet de subventions, dans la limite de 250 000€ sur 3 ans :

  • Investissements de capacité et de modernisation
  • Protection des innovations (dépôt de brevets)
  • Études, conseil et investissements environnementaux
  • Développement à l’international
  • Recours à des conseils extérieurs
  • Recrutements pour renforcer l’équipe dirigeante

Une subvention publique à une entreprise peut être définie au travers de cinq critères cumulatifs :

  • Un objectif premier de politique publique : R&D, emploi, formation, localisation, environnement, …,
  • Un financeur public (ou privé recevant des fonds publics dans le cadre d’une mission de service public ou d’intérêt général),
  • Des conditions d’éligibilité explicites,
  • Un transfert financier,
  • Un bénéficiaire final appartenant au secteur marchand et concurrentiel.

A propos de l'expert

Jean-Louis Hébert

Jean-Louis Hébert
Spécialiste des aides et financements publics, groupe In Extenso

Laisser un commentaire