Les 12 clés pour réussir votre création reprise d’entreprise – Partie 1

Partagez cet article :
Écrit par Moîse Bannier le 3 juillet 2012   |   918 vues0 commentaire

Clé n°1 : Avoir la bonne idée

Tout projet d’entreprise commence par une idée.  C’est de sa pertinence que va dépendre son  succès, sa réussite.

Votre  idée  peut être le fruit de votre imagination ou découler de l’observation de tendance, d’opportunité, d’application nouvelle.  Elle peut être en avance sur son temps, détenir un caractère innovant ou répondre à un nouveau besoin. A l’inverse elle peut être associée à un produit ou un service existant pour lequel vous détenez un savoir-faire particulier. Vous pouvez également vous associer à une  idée.

Clé n°2 : Valider votre idée

Avant de vous lancer dans le montage de votre projet, il faut en vérifier la validité et se poser les bonnes questions. Cette démarche doit vous permettre d’identifier clairement deux points essentiels : le potentiel du développement de votre idée et ce que cela implique pour vous personnellement.

Votre idée est-elle réaliste ?  Comporte-t-elle des risques et si oui, lesquels ? Il faut identifier au préalable toutes les contraintes et le cas échéant pouvoir remettre en cause  l’idée de départ et la modifier. L’activité doit être nécessairement rentable pour être durable.

Vos compétences sont-elles en adéquation avec votre projet ? Certaines professions sont réglementées et nécessitent un diplôme. Votre expérience dans le métier est-elle suffisante ? Elle évite de faire les erreurs de départ. Il est possible de suivre une formation complémentaire pour acquérir les compétences qui vous manquent (technicité du produit, comptabilité, marketing, commercial, gestion…) ; c’est un gage supplémentaire de confiance  vis-à-vis de vous-même et des autres.

Votre réussite  repose sur votre maîtrise technique, commerciale et financière.

Attention à l’opportuniste !

Vos motivations sont-elles indéfectibles ?  Pourquoi  devenir chef d’entreprise, et pourquoi maintenant ? Vous avez le goût du challenge, vous souhaitez créer votre emploi, vous avez besoin d’autonomie, de changement… Il y a des points positifs à créer ou reprendre une entreprise mais aussi  des contraintes nouvelles : revenus irréguliers, moins de temps disponible, risque, pression, … êtes-vous  prêt à tout assumer ? Est-ce que votre motivation suffira à passer tous ces obstacles ?

Votre entourage joue un rôle important, il est préférable qu’il  vous soutienne dans la mise en œuvre de votre projet.

La définition précise de votre idée permet de poser les choses. Il faut essayer de spécifier les caractéristiques détaillées de votre produit ou service (qualité, gamme, prestation, commercialisation, distribution, livraison…) et lister toutes les prestations qui en découlent (fabrication, achat et revente, vente, location…). Pour une même idée de départ, il existe différentes façons de la mettre en œuvre et de la traduire à des fins commerciales.

Dans le cas d’une reprise, il est indispensable de faire un inventaire complet des biens à reprendre ainsi que des remises en état nécessaires pour satisfaire à de nouvelles normes  ou autres.  Disposer d’un diagnostic  de transmissibilité est un plus.

Enfin,  vous devez vous poser la question suivante : est-ce que le montant de l’investissement est en cohérence avec la rentabilité que vous pouvez espérer ? Avez-vous suffisamment d’apport personnel ? Est-ce que l’activité de l’entreprise à reprendre  correspond  à mon projet ?

A propos de l'expert

Moîse Bannier

Moîse Bannier
Spécialiste de la Création d’entreprise en région Centre Ouest, groupe In Extenso

Laisser un commentaire