L’année 2016 commence comme s’est terminée 2015

Partagez cet article :
Écrit par Philippe Gauguier le 10 mars 2016   |   95 vues0 commentaire

Après une fin d’année 2015 lourdement affectée par les événements tragiques de novembre à Paris, les performances du mois de Janvier étaient attendues par les hôteliers parisiens avec l’espoir d’y percevoir un retour à la normale. Il faudra attendre car l’année 2016 a démarré sur les même tendances que celles relevées en novembre et décembre derniers.

En comparaison avec un mois de janvier 2015 marqué par les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, les hôteliers pouvaient s’attendre à un rebond des indicateurs début 2016. Force est de constater que les effets des attentats de novembre ont perduré sur la majeure partie de l’Île de France. A Paris, en particulier, les RevPAR ont reculé de 13% à 16% selon les catégories. A la différence de Janvier 2015, la tendance baissière a été amplifiée par un repli des prix moyens. Moins exposée, l’hôtellerie en Régions a réalisé un mois de janvier positif en termes de fréquentation, notamment les établissements Haut de Gamme et Luxe. Hors Côte d’Azur, cette embellie a été atténuée par la baisse des prix moyens. En décalage avec la tendance générale, l’hôtellerie Super-économique a quant à elle mieux résisté en termes de prix moyen mais son RevPAR a souffert de l’effritement de la fréquentation, dans le prolongement de la tendance relevée en 2015. En définitive, seul le segment Luxe a vu son RevPAR croître en janvier 2016, grâce à ses représentants en Régions. Ce marché totalisant 2% de l’offre de chambres au niveau national, il s’agit d’une maigre consolation dans un climat général qui reste morose.


Note aux lecteurs

De nombreux hôtels, qu’ils soient sous enseigne ou indépendants, ont rejoint nos observatoires courant 2015. Nous les remercions de leur confiance. Parallèlement à l’intégration de ces nouveaux participants, nous avons révisé une partie de nos échantillons en ce début d’année 2016:

  • pour y intégrer des établissements mis en marché sur la période récente, et ayant désormais achevé leur mise en marché,
  • pour présenter les performances du marché parisien en affinant la segmentation de l’offre, afin que les participants s’y reconnaissent plus facilement.

Les données statistiques présentées dans ce document restent bien entendu calculées à échantillon constant.

Pour toute question relative aux observatoires, ou si vous souhaitez rejoindre l’un d’entre eux, n’hésitez pas à prendre contact avec Sacha Fournier ou Grégory Fortems :

observatoire-janvier-2016

Pour en savoir plus

In Extenso publie chaque mois un observatoire statistique recensant les performances du marché hôtelier de plus de 2 500 hôtels pour une capacité théorique de plus de 195 000 chambres, soit un tiers du parc hôtelier français.

Si vous souhaitez recevoir chaque mois par mail le détail de l’étude « Performances hôtelières en France », cliquez ici.

A propos de l'expert

Philippe Gauguier

Philippe Gauguier
Responsable Conseil en Tourisme, Hôtellerie, Restauration, Associé groupe In Extenso In Extenso TCH

Laisser un commentaire