Crowdfunding, on finance ensemble ?

Partagez cet article :
Écrit par Vincent Kolb le 18 septembre 2017   |   207 vues0 commentaire

Investisseurs, banques, organismes publics… Et s’il existait un outil alternatif de financement de projet ?

Le crowdfunding, ou financement participatif, met en relation des porteurs de projet avec des particuliers en vue de financer un projet.  C’est en fait un moyen de lever des fonds auprès du grand public sur une plateforme en ligne dédiée. Le crowdfunding permet de financer différents types de projets : création ou développement d’entreprise, associatifs, artistiques, environnementaux, etc.

Concrètement, le porteur de projet présente son idée de façon détaillée sur la plateforme de crowdfunding et précise ses besoins financiers. Les potentiels financeurs choisissent ensuite le projet qu’ils souhaitent soutenir et décident du montant qu’ils octroient. Si la somme espérée n’est pas atteinte avant la date fixée, l’argent est entièrement reversé aux investisseurs. Lorsque la campagne a atteint son objectif, les fonds sont versés au porteur de projet et la plateforme se rémunère avec une commission.

Le crowdfunding peut prendre différentes formes :

  • Le don : des personnes investissent parce qu’elles croient au projet, et n’attendent rien en retour. Le don se fait avec ou sans contrepartie ou avec la mise en place de pré-vente/pré-commande. C’est la pratique idéale pour tester son marché et l’intérêt du public.
  • Le prêt : les investisseurs reçoivent leur remboursement sans intérêt, ou avec intérêt sans caution ni garantie. Il permet généralement de financer les dépenses que les banques ne prennent pas en compte.
  • L’équity-crowdfunding ou financement participatif en capital : il s’agit de faire entrer de nouveaux investisseurs au capital de l’entreprise en échange d’actions.

Le crowdfunding permet non seulement de récolter rapidement des fonds, mais il présente également l’avantage de tester l’idée et de mesurer l’engouement qui naît autour du projet à travers les dons, les avis, les conseils, etc.  C’est un moyen de fédérer les personnes autour du projet. Aussi, une campagne de financement participatif s’accompagne d’une stratégie de communication. Il est important de faire parler de sa levée de fonds en mobilisant son réseau personnel et professionnel, en partageant sur les réseaux sociaux, etc. afin d’optimiser sa réussite.

Le financement participatif est accessible à tous, il ne faut pas hésiter à vous faire accompagner par des spécialistes, comme nos conseillers Point C, qui sauront vous orienter au mieux sur ce dispositif.

Vincent Kolb
Expert-comptable associé, groupe In Extenso

A propos de l'expert

Vincent Kolb

Vincent Kolb
Expert-comptable associé, groupe In Extenso

Laisser un commentaire