Sortir de son Atelier !

Partagez cet article :
Écrit par Jean Francois Trouillard le 4 avril 2013   |   342 vues0 commentaire

Jérôme DAYOT, vous êtes le fondateur de l’entreprise Atelier Jérôme DAYOT, pourriez-vous nous décrire votre activité en quelques mots ?


Je suis un artisan ébéniste spécialisé dans la conception et la production de mobilier contemporain. Avec mes deux collaborateurs, nous travaillons la matière noble du bois, avec un souci particulier d’offrir un très haut niveau de qualité, via des produits uniques ou en séries limitées, aux formes contemporaines.


Quels ont été les éléments déclencheurs de votre décision d’entreprendre ?

Tout d’abord, une petite dose d’héritage familial, mon père étant lui-même entrepreneur.

Mais avant tout, une envie forte d’exprimer mes convictions, de décider, d’avoir un contact direct avec les clients et enfin d’assumer la responsabilité de l’ensemble des dimensions d’une activité.

Au lendemain de la création de votre entreprise en 2010, quels ont été les premiers enjeux forts auxquels vous avez dû faire face ?

Je résumerais cela en disant que j’ai pris conscience de l’importance du « savoir-faire savoir ». Sans exagérer, je dois avouer qu’à l’époque je pensais, un peu au fond de moi, qu’un bon produit ou un bon service s’imposait de lui-même. Qu’en gros, il suffisait d’accrocher son enseigne pour voir ses premiers clients venir. Le réveil a été un peu brutal, car je n’ai enregistré aucune commande les 3 premiers mois de l’activité. Heureusement, mes bonnes relations avec mon ancien employeur m’ont permis « d’amorcer la pompe » avec 6 premiers mois de commande.

Qu’avez-vous mis en œuvre concrètement pour remédier à cette situation ?

Tout d’abord,  j’ai investi dans des outils de communication traditionnels afin « d’attirer le client » :

  • Réalisation du site internet www.atelierjeromedayot.com,
  • Distribution de plaquettes,
  • Organisation de portes ouvertes de l’atelier.

Mais j’ai surtout pris la décision de « sortir de mon atelier », en participant à des salons spécialisés, à des concours (en remportant quelques récompenses), et en m’inscrivant à un réseau d’affaires.

Qu’est ce qui a été, selon vous, le plus efficace ?

Tout ! Je crois que c’est la combinaison de toutes ces actions qui m’ont permis d’assurer la visibilité nécessaire pour développer l’activité de ces trois premières années.

Si vous aviez à conseiller quelqu’un qui, comme vous, souhaite se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, quels seraient vos conseils et/ou recommandations ?

Dans nos métiers artisanaux, je dirais :

  • D’abord maitriser son métier, car il n’a pas de place pour l’à peu près.
  • Puis, savoir bien s’entourer et développer une relation de confiance avec ses partenaires (expert-comptable, banquiers, fournisseurs, etc.), ses collaborateurs, et bien sûr ses clients. S’inscrire dans la durée ! Cela nécessite une certaine aptitude à la psychologie, à la pédagogie et donc il faut savoir faire preuve de patience.

Enfin, avoir une idée claire de où on veut aller, car même si la vie d’une entreprise est semée d’imprévus, ne pas perdre le cap des yeux. 

Et en quoi le soutien du cabinet In Extenso a été déterminant pour vous ?

Cela se situe à plusieurs niveaux :

  • D’abord une vision globale et une capacité de conseil sur toutes les dimensions du projet au-delà de l’aspect purement comptable.
  • Puis, de m’avoir aidé à prendre conscience rapidement d’un certain nombre de choses et de m’inciter à agir concrètement. Par exemple, je n’aurais pas forcément pensé à  m’inscrire de moi-même à un réseau d’affaires.

Enfin, l’assistance dans le montage de dossiers qui a largement contribué à rassurer mes interlocuteurs, par exemple, mes banquiers, dans le financement de mon activité.

Je résumerai en disant qu’In Extenso m’a  fait  « grandir » !

L’avis de l’expert :

Dans les métiers de l’artisanat, on sous-estime souvent l’effort à fournir pour promouvoir son savoir-faire. Notre rôle dans ce type d’activité est souvent, entre-autres, de favoriser cette prise de conscience et d’inciter les entrepreneurs à sortir de leurs ateliers et à bâtir rapidement une stratégie de communication. La méthodologie mise en place pour la Création d’entreprise chez In Extenso permet de ne pas griller des étapes importantes (étude de marché, aides, financement…).


A propos de l'expert

Jean Francois Trouillard

Jean Francois Trouillard
Expert-comptable associé, Spécialiste de la Création d’entreprise en région Centre Ouest, groupe In Extenso

Laisser un commentaire