Acquisitions – cessions de PME : quelles évolutions au 1er semestre 2013 ?

Partagez cet article :
Écrit par Eric Gambino le 8 octobre 2013   |   161 vues0 commentaire

L’activité du 1er semestre 2013 est en recul par rapport au 1er semestre 2012. L’indice Argos Mid-Market, publié par Epsilon Research, reflète cette tendance pour l’ensemble des PME et ETI en affichant un recul de 63 % en nombre et 82 % en valeur au 2nd trimestre par rapport à 2012.

Par ailleurs, les valorisations restent généralement modérées et les plans de financement sont particulièrement prudents.

Nos équipes transmission observent deux tendances qui se développent sur le marché. Côté acquéreur, les entreprises ciblent de plus en plus des concurrents qu’ils savent fragilisés ; ou de petits acteurs présents sur des marchés où les marges tendent à se resserrer.

Ces évolutions se reflètent sur plusieurs pans de notre activité. Nous observons une modification de la demande qui se traduit par un nombre croissant de PME à la recherche de fonds propres. Les investisseurs sont autant sollicités sur des opérations de croissances externes que pour financer la croissance interne de nos clients.

L’ouverture du capital à des investisseurs est certainement un mode de financement des PME appelé à se développer dans le but de consolider les bilans et de construire des entreprises plus grandes, dotées d’un potentiel de croissance. Le dynamisme des fonds d’investissement régionaux et nationaux et la structuration d’un acteur comme la BPI (qui intervient généralement en co-investissement) sont à coup sûr une véritable opportunité.

A propos de l'expert

Eric Gambino

Eric Gambino
Expert-comptable, Directeur Transmission d'entreprises en région Ouest Atlantique, groupe In Extenso

Laisser un commentaire