5 conseils pour lancer son E-business

Partagez cet article :
Écrit par Leslie Bonsacquet le 24 février 2017   |   175 vues0 commentaire

Avec une croissance significative de 58 % entre 2010 et 2016*, le marché du e-commerce représentait en 2016 près de 72 milliards d’euros en France. En seulement quelques années, l’e-business est ainsi devenu l’un des secteurs économiques les plus porteurs.

L’e-business présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs comme :

  • l’absence de barrières géographiques,
  • le financement initial faible,
  • l’étendue des possibilités techniques du numérique, etc.

L’e-business reste cependant un secteur très concentré. Seule une poignée d’entreprises connaissent un franc succès. A noté en effet que près de 85 % du CA du e-commerce est réalisé par seulement 5 % des sites. La réussite est donc réservée aux plus avisés.

Découvrez 5 bons conseils à suivre pour lancer son e-business :

1. Une offre ciblée

Avant de se lancer dans un business online et donc de créer son propre site e-commerce, il est indispensable de réaliser une étude de marché. Cette remarque peut sembler évidente et pourtant, cette étape est très souvent négligée.

Cette analyse préalable permet ainsi de proposer un produit ou un service qui répond parfaitement à un besoin identifié.

2. Une ergonomie intuitive

Tout professionnel digne de ce nom vous le dira : soyez simple !

Ignorer ce principe d’ergonomie, c’est prendre le risque de perdre des clients alors qu’ils auraient pu être intéressés par vos prestations. Les effets superflus sont donc à bannir pour proposer un site accessible à tous les internautes, expérimentés ou non.

Aujourd’hui plus de la moitié des Français se sert d’un smartphone pour consulter leurs mails ou rechercher des informations sur le web. D’après ce constat, il est donc indispensable de créer un site e-business responsive (qui s’adapte à tous les appareils nomades tels que les smartphones et les tablettes). De plus, il est à noter que le m-commerce (l’achat via un mobile) occupe de plus en plus de place dans le parcours d’achat des internautes.

Enfin, prenez le temps de faire un certain nombre de tests d’usage auprès de votre entourage ou à l’aide de professionnels pour corriger tous les « bugs » cachés avant la mise en ligne de votre site.

3. Soignez l’esthétique !

Subjectivement, Esthétique rime avec Qualité. Le graphisme, les photos, le contenu rédactionnel, doivent susciter la confiance et donner l’envie d’acheter (sans mensonge bien sûr !).
L’esthétisme doit également correspondre aux valeurs, au positionnement commercial et au discours de l’entreprise. La concurrence est forte sur internet, tous les éléments différenciant contribuent au succès !

Les couleurs, le design, la rédaction sont la spécialité des professionnels de la communication. N’hésitez pas à faire appel à eux pour vous accompagner dans ces démarches graphiques.

4. Trouver le juste prix

L’offre d’un e-business ne se réduit pas au produit ou au service acheté. Le bénéfice considéré par les clients tient compte de l’ensemble des caractéristiques de l’offre tels que les délais de livraison, la livraison à domicile ou en point-relais, le service après-vente, les frais de renvoi offerts, les cartes de fidélité, etc. Toutes les caractéristiques de l’offre doivent être classées par ordre d’importance pour les clients, afin de positionner le juste prix par rapport au bénéfice apporté.

Le prix est également une équation entre le prix de revient, le prix de marché, le prix psychologique et le seuil de rentabilité de l’entreprise ! Un expert-comptable spécialisé en création de e-business vous permettra de répondre à vos questions et d’étudier les différentes options de modèles économiques.

5. Ne pas sous-estimer le back office

Beaucoup d’entrepreneurs sous-estiment l’éventail et le volume des tâches dans la gestion d’un e-business : appels clients, logistique, évolution du site web, gestion administrative, etc. Ces tâches chronophages doivent être bien anticipées car elles conditionnent la rentabilité de l’entreprise.

Discuter avec des confrères, des professionnels et étudier la concurrence permet d’avoir une vision claire des charges à calibrer.

 

En conclusion et dernier conseil : ne soyez jamais seul !

La facilité de création d’un e-business cache de nombreux écueils qu’un dirigeant isolé peut difficilement évaluer. Faire appel à des professionnels de son secteur d’activité, et surtout un expert-comptable spécialisé en création de e-business constitue une des clés de réussite de l’entreprise.

* (données publiées par la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad))

A propos de l'expert

Leslie Bonsacquet

Leslie Bonsacquet
Conseillère création entreprise Point C en Rhône-Alpes, groupe In Extenso

Laisser un commentaire